top of page

UNE SIGNATURE DE CONVENTION POUR UN PARTENARIAT INÉDIT !

Depuis plusieurs années, la ville de Baillif mène une politique volontariste en matière de reconquête des dents creuses et bâtiments vacants de son centre ancien. Elle poursuit ainsi l’objectif de redonner de l’attractivité au centre en y recréant un cadre urbain de qualité mais également de lutter contre l’étalement urbain fortement préjudiciable à l’environnement et particulièrement dispendieux pour les finances communales.

C’est dans cette volonté qu’en 2018, la Ville de Baillif a sollicité l’EPF de Guadeloupe-TERRES CARAIBES afin de maîtriser une parcelle vacante de 419 m2, située en entrée de ville.

Celle-ci a fait l’objet d’une procédure de parcelle en état d’abandon manifeste jusqu’alors inédite en Guadeloupe.

Sa localisation à l’entrée du bourg, en bordure de la route nationale et face à la mer des Caraïbes, lui confère de nombreux privilèges et a conduit la municipalité à envisager un projet qu’elle a voulu exemplaire à plus d’un titre.

Pour ce faire, la commune a choisi de confier la destinée du site à la société SIKOA, désignée en qualité d’opérateur à l’issue d’une consultation menée par TERRES CARAÏBES.

Le programme d’habitat « RÉGÉNÉRESCENCE » constitué de 10 logements et de 2 commerces en pied d’immeuble, apportera une impulsion nouvelle au processus de transformation du bourg, initié depuis plusieurs mois par la mairie avec notamment la réfection du réseau d’éclairage public, de l’ensemble des voieries et des trottoirs.

C’est donc dans le cadre de ce programme que la commune a engagé un dialogue avec le LYCÉE RAOUL GEORGES NICOLO dont les filières post bac que sont le Diplôme National des Métiers d’Art et du Désign (DN MADe), BTS Bâtiment et BTS Management Économique de la Construction, permettent de constituer un véritable vivier de jeunes diplômés dans les métiers du bâtiment.

Aujourd’hui, la question du recrutement et de la montée en puissance et en compétence des salariés du bâtiment est cruciale pour ce secteur en tension.

De plus, à l’ère de la transition énergétique et de la préservation des sols, le secteur du bâtiment devra relever plusieurs défis, notamment répondre aux besoins de rénovation énergétique, de construction sobre en espace et d’adaptation du logement à la population vieillissante.

Pour mener à bien ce projet expérimental, il est apparu stimulant de nouer un partenariat dont l’intention serait d’offrir aux jeunes ayant fait le choix de se former en Guadeloupe, le soutien d’une collectivité et d’une entreprise locale en vue d’améliorer la maîtrise d’un savoir-faire et d’acquérir une expertise-métier véritablement utile au territoire. 

C’est dans cet objectif ambitieux que la VILLE DE BAILLIF/SIKOA/le LYCÉE RAOUL GEORGES NICOLO/et l’EPF de Guadeloupe - TERRES CARAIBES ont procédé le lundi 26 février 2024, à la signature d’une convention, en présence de Madame Marie-Yveline PONCHATEAU THÉOBALD, Maire de la ville de Baillif, de Monsieur Héric ANDRÉ et de Madame Corine VINGATARAMIN, respectivement 2ème vice-président et Directrice générale de l’Établissement Public Foncier de Guadeloupe – TERRES Caraïbes, du directeur général de SIKOA, Jules GOVAL du Proviseur, Monsieur Emmanuel MORMIN, de l’équipe pédagogique du Lycée Raoul Georges NICOLO et... des étudiants !







Opmerkingen


bottom of page